Discours: Les proclamations célèbres de Napoléon Bonaparte

Discours: Les proclamations célèbres de Napoléon Bonaparte

Voici différentes discours proclamer par Napoléon Bonaparte. Bonne lecture.

napoleon-bonaparte-discours-proclamation

 


Proclamation adressée à l’Armée d’Italie le 27 mars 1796

«Soldats, vous êtes nus, mal nourris; le Gouvernement vous doit beaucoup, il ne peut rien vous donner. Votre patience, le courage que vous montrez au milieu de ces roches sont admirables; mais il ne vous procure aucune gloire, aucun éclat ne rejaillit sur vous. Je veux vous conduire dans les plus fertiles plaines du monde. De riches provinces, de grandes villes seront en votre pouvoir; vous y trouverez honneur, gloire et richesses. Soldats d’Italie manqueriez-vous de courage ou de constance?»

Proclamation adressée à l’Armée d’Italie le 26 avril 1796

«Soldats, vous avez en quinze jours remporté la victoire, pris 21 drapeaux, 55 pièces de canon, plusieurs places fortes, conquis la partie la plus riche du Piémont; vous avez fait 15000 prisonniers, tué ou blessé près de 10000 hommes.

Vous vous étiez jusqu’ici battus pour des rochers stériles. Dénués de tout vous avez supplée à tout. Vous avez gagné des batailles sans canons, passé des rivières sans pont, fait des marches forcées sans souliers, bivouaqué sans eau-de-vie et souvent sans pain. Les phalanges républicaines, les soldats de la liberté étaient seuls capables de souffrir ce que vous avez souffert.

Mais soldats, vous n’avez rien fait, puisqu’il vous reste encore à faire. Ni Turin, ni Milan ne sont à vous. La patrie a droit d’attendre de vous de grandes choses: justifierez vous son attente ? Vous avez encore des combats à livrer, des villes à prendre, des rivières à passer. Tous brûlent de porter au loin la gloire du peuple français; tous veulent dicter une paix glorieuse, tous veulent, en rentrant dans leurs villages, pouvoir dire avec fierté: «J’étais de l’armée conquérante d’Italie!».

Amis, je vous la promets, cette conquête; mais il est une condition qu’il faut que vous juriez de remplir, c’est de respecter les peuples que vous délivrerez, c’est de réprimer les pillages horribles. Les pillards seront impitoyablement fusillés.

Peuple d’Italie, l’armée française vient rompre vos chaînes; venez en confiance au devant d’elle.»

Proclamation à l’Armée du 22 juin 1798 en mer

«Soldats ! Vous allez entreprendre une conquête dont les effets sur la civilisation et le commerce du monde sont incalculables. Vous porterez à l’Angleterre le coup le plus sûr et le plus sensible, en attendant que vous puissiez lui donner le coup de mort. Les beys mameluks, qui favorisent exclusivement le commerce anglais, qui ont couvert d’avanies nos négociants et tyrannisent les malheureux habitants du Nil, quelques jours après notre arrivée n’existeront plus.

Les peuples avec lesquels nous allons vivre sont mahométans; leur premier article de foi est celui ci: «Il n’y a pas d’autre de Dieu que Dieu et Mahomet est son prophète.»

Ne les contredisez pas; agissez avec eux comme nous avons agi avec les Juifs, avec les Italiens; ayez des égards pour leurs muftis et leurs imams, comme vous en avez eu pour les rabbins et les évêques. Les légions romaines protégeaient toutes les religions. Vous trouverez ici des usages différents de ceux de l’Europe: il faut vous y habituer.

La 1ère ville que nous allons rencontrer a été bâtie par Alexandre. Nous trouverons à chaque pas des souvenirs dignes d’exciter l’émulation des Français.»

Proclamation à l’Armée du 18 brumaire an VIII – 9 novembre 1799

«Soldats, le décret extraordinaire du Conseil des Anciens m’a remis le commandement de la ville et l’armée. La République est mal gouvernée depuis deux ans. Vous avez espéré que mon retour mettrait un terme à tant de maux, vous l’avez célébré avec une union qui m’impose des obligations que je remplis, vous remplirez les vôtres, et vous seconderez votre général avec l’énergie, la fermeté et la confiance que j’ai toujours eues en vous.

La liberté, la victoire et la paix replaceront la République Française au rang qu’elle occupait en Europe, et que l’ineptie ou la trahison a pu seule lui faire perdre. Vive la République!»

Autres articles qui pourraient vous intéresser:

Pensez y ! Laissez moi vos critiques, remarques et suggestion dans la rubrique commentaire.
Enrichissez les connaissances de vos amis, de vos proches et même de vos ennemis en partageant cet article sur Facebook et Twetter ou sur d’autres plateformes sociales. Quand vous passez la solution vous recevez la solution !

: Ecrire-un-discours

Mots clefs:

  • Napoléon Bonaparte discours
  • Discours Bonaparte
  • Discours Napoléon à l’armé
  • Discours politique
  • Discours d’un leadeur politique
VN:F [1.9.22_1171]
Votre avis sur cet article
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Discours: Les proclamations célèbres de Napoléon Bonaparte, 5.0 out of 5 based on 1 rating
No Comments

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *